Retour vers Mobilité & Transports

Projet de piétonnisation

En 2021, Senlis expérimente la piétonnisation d'une partie du centre-ville

Senlis - rue pavée

Informations au 1er juin 2021

La très grande majorité des avis transmis par les Senlisiens via le questionnaire ou le mail "monavis" sont positifs. Mais ce résultat très encourageant ne fait pas oublier les difficultés pratiques de mise en place du projet et l’accompagnement nécessaire qui doit être organisé, notamment pour les commerces directement concernés par cette évolution. Le projet est maintenant programmé à la rentrée de septembre et non à la fin du printemps, comme prévu initialement. De nombreux facteurs sont à l’origine de ce changement. Parmi eux, les incertitudes sur le calendrier de sortie de la crise sanitaire, le report de certains évènements festifs, comme le Video Mapping Festival, qui devaient avoir lieu parallèlement, ou encore la livraison de nouveaux lieux de stationnement devant accueillir les visiteurs et les clients des commerces. Retrouvez tous les détails dans l'article dédié en pages 6 et 7 du numéro de juin du Senlis Ensemble.

Les modalités d’organisation précises sont encore à l’étude et tout sera mis en place durant l’été pour être prêt dès le premier week-end de septembre. Nous vous tiendrons bien sûr informés des détails d’organisation de l’évènement dans le numéro de septembre du Senlis Ensemble, mais aussi tout au long de l’été dans votre nouvelle application mobile (voir page page application). 

La collecte des questionnaires piétonnisation est terminée depuis début avril et le traitement des informations qu'ils contiennent, ainsi que le retour des réunions de concertation sont en cours d'analyse. Ces résultats vous seront restitués très bientôt sur cette page.

  

Sommaire :

Une période de test nécessaire
Pourquoi une aire piétonne ?
Comment participer à l'enquête ?

 

Chères Senlisiennes, Chers Senlisiens,
 
«La réflexion sur le partage de l’espace public entre piétons et véhicules est l’un des engagements pris par l’équipe municipale. Nous vous livrons ici l’état d’avancement de ce travail d’évolution et les premières mesures mises en œuvre pour le mener à bien. Les villes ayant instauré des aires piétonnes et autres aménagements favorisant la marche sont en général considérées comme des lieux où il fait bon vivre, c’est pourquoi elles sont de plus en plus nombreuses à faire ce choix. Comme pour toutes les municipalités qui s’engagent sur la voie d’une mobilité raisonnée, le maire, les élus et moi-même avons fait le choix d’une mise en place sous forme d’expérimentation grandeur nature, en engageant un dialogue avec les usagers à toutes les étapes du projet. Les commerçants concernés par la zone de test du centre-ville ont été consultés, c’est maintenant le moment de recueillir l’avis de tous les habitants de Senlis».

Patrick Gaudubois
2e adjoint, délégué aux mobilités
& les élus de la municipalité

Une période de test nécessaire

Afin de permettre à tous de faire l’expérience de ce que représente la piétonnisation, voici les premières articulations de la phase de test qui démarrera dès la fin du printemps 2021.

La zone de l’aire piétonne

Le périmètre de l’actuel marché des mardis & vendredis, étendu à quelques rues adjacentes (voir plan ci-dessous).

Les jours concernés

Du vendredi matin (horaires habituels du marché) au dimanche soir.

Périodicité

Un week-end par mois, ainsi que certains week-end d’évènements (Journées du patrimoine...)

Qui peut circuler ?

• Le piéton occupe tout l’espace et se déplace sans contraintes
• Le cycliste peut se déplacer à faible vitesse
• La circulation motorisée est interdite, à l’exception du TUS et de certains usages spécifiques : Accès réglementé des riverains, des personnes à mobilité réduite, des livreurs et des services publics. Lorsqu’ils sont présents, les véhicules autorisés doivent se déplacer au pas et donner une priorité absolue aux piétons.

Effets recherchés

• Dégager l’espace dans les rues.
• Permettre aux piétons et cyclistes de se réapproprier l’espace public.
• Réduire les nuisances sonores et la pollution.
• Augmenter l’attractivité commerciale et touristique.
• Mettre en valeur le patrimoine historique de la ville.
• Encourager les mobilités actives et leurs bienfaits sur la santé.
• Préserver la voirie, les pavés.
• Être éco-exemplaire.

Pourquoi une aire piétonne ? Trois axes majeurs

Qualité de vie

L’instauration d’une aire piétonne permettra de rendre à la rue la diversité de ses usages, au-delà du déplacement : se détendre, flâner, discuter… améliorant ainsi le cadre de vie. Le confinement du printemps 2020 a mis en exergue un autre enjeu important : le partage de l’espace public. Alors que les voitures sont garées, et donc inutilisées, pendant 95% du temps, l’espace qui leur est dédié pour la circulation et le stationnement représente en moyenne 80% de la surface des rues. En effet, si nous sommes tous attachés à l’aménagement de nos intérieurs, maisons ou appartements, nous savons que notre environnement extérieur conditionne pour beaucoup la perception que nous avons de la qualité globale de notre vie. Savoir que l’on peut évoluer librement, au sein d’un espace partagé, sans risque pour soi ou pour ses enfants ; savoir que l’on peut se déplacer sans craintes et à son rythme, en se rendant chez un commerçant, parce qu’on est moins mobile ou simplement moins jeune... Tels sont les luxes simples qu’il est temps de proposer aux Senlisiennes et aux Senlisiens. Si une piétonnisation, même partielle, ne suffira pas à elle seule pour changer notre rapport à la mobilité, elle s’inscrit dans le développement d’une culture de la marche et la volonté de sortir du « système voiture ».

Économie et attractivité

Bien sûr, ce choix impacte directement la vie économique des commerces locaux. De nombreuses villes ont fait le pari gagnant de la piétonnisation, sans avoir les atouts de la nôtre. En effet, en concentrant sur quelques rues, ruelles et places, un centre-ville riche de commerces variés, mêlés à un patrimoine historique et architectural exceptionnel, Senlis est un mélange rare qu’il faut absolument valoriser au bénéfice de l’activité économique et touristique locale. Faciliter les déplacements des piétons, principaux clients des commerces de centre-ville, favorisera l’attractivité du centre-ville. La question du stationnement, qui va de pair avec l’éloignement des véhicules, tout comme l’accès des riverains ou la circulation des livreurs, sont bien sûr au cœur de la réflexion. Les itinéraires piétons, cyclables et en TUS, permettant de rejoindre le centre-ville depuis les différents quartiers et les principaux parkings, seront mis en avant.

Environnement et santé publique

En France, la prééminence de la voiture en ville est à l’origine de problèmes environnementaux majeurs :
• La pollution : les trajets courts en ville sont deux fois plus polluants qu’un trajet de plus grande distance.
• Le bruit : 80% des bruits émis dans l’environnement proviennent des transports.
• Les maladies respiratoires : En France 48 000 morts par an sont liées à la pollution de l’air et aux particules fines.
• La sédentarité : Nos modes de vies actuels favorisent la sédentarité, avec des conséquences importantes sur notre santé. 78% des Français de 18 à 64 ans ont une activité physique ou sportive inférieure aux recomman­dations de santé publique de 10 000 pas par jour.

Comment participer à l'enquête ?

Vous êtes Senlisienne, Senlisien et vous souhaitez donner votre avis sur le projet de piétonnisation ? Une enquête a été mise en place jusqu'au 5 avril 2021. Les résultats de cette enquête sont en cours de traitement et vont venir enrichir et préciser le projet d'expérimentation, prochainement organisé en centre-ville. Bien que l'enquête soit close, vous avez toujours la possibilité de nous envoyer vos avis, suggestions et remarques sur la boite mail :  monavis@ville-senlis.fr avec en objet « Piétonnisation ».

 

Zone test Piétonnisation
Zone d'expérimentation de la piétonnisation à Senlis